mercredi 12 juin 2024

DE PLUS EN PLUS FORT DE PLUS EN PLUS LOIN(dans le sans gêne) DANS UN ÉTABLISSEMENT DE LA RÉGION

 


DE PLUS EN PLUS FORT

DE PLUS EN PLUS LOIN 

(dans le sans gêne)

 DANS UN ÉTABLISSEMENT

 DE LA RÉGION

 

Même si nous dénonçons, encore et encore, qu'à ce jour beaucoup d’agents attendent toujous leurs fiches de postes, même si nous dénonçons aussi que beaucoup d’agents des lycées ne possèdent toujours pas leurs plannings d’activité en cette fin d’année, un responsable d'équipe d’un lycée a fait fort, même très fort.

Ce responsable s’est permis de réaliser l’évaluation d’un agent alors que celui-ci était absent, car … en arrêt de travail…

Bravo, pourquoi se gêner !!!

De plus, sans aucune gêne, sans douter de l’illégalité de son geste, il s’est permis de remplir, en l’absence de l’agent, la page portant sur « le souhait de l’agent sur ses perspectives d’évolution professionnelles »

Sans même avoir cherché à recueillir les réponses de l’agent, ce responsable a inscrit la mention « non » à tous les souhaits, que l'agent n'a même pas formulé...

Tout cela ressemble très fortement à un faux…

Chez SUD, on s’est interrogés sur les motifs qui ont poussé ce responsable d'équipe à établir un document falsifié…

Ne voulant absolument pas donner cette année le CIA (prime au mérite) à cet agent, il a pris le risque de rédiger une fausse évaluation pour bien notifier son souhait de sanction financière contre cet agent. Pas très joli tout cela…

De plus, sur le document que nous avons consulté, il n’y a pas le nom de la personne qui a réalisé l’évaluation (seulement le tampon de l’établissement) et un gribouillis en signe de signature donc il est impossible, pour l’agent qui était absent, de savoir qui a réellement réalisé cette évaluation.

Le responsable direct (le N+1) ou les responsables du lycée (le N+2)

Pour rappel, nous rappelons que c’est le N+1 qui doit faire vos évaluations

Notre interrogation : Nous nous demandons ce que la Région, si prompt à réagir contre les agents sur des événements mineurs, va enfin faire pour éviter, à nouveau, ce genre de liberté administrative, absolument illégale, qui porte préjudice aux agents ? 

Nous attendons avec impatience sa réponse...

L’agent va déposer un recours gracieux en annulation auprès du Président de la Région Aura

SUD AVEC VOUS

  

lundi 10 juin 2024

CST DU 6 JUIN 2024 - NOS INTERVENTIONS

 


CST DU 6 JUIN 2024

NOS INTERVENTIONS

 

 

1° MODE DE LA GESTION DU LYCÉE DU GRESIVAUDAN 

    Pour avis

Alors que tout le monde avait dénoncé l’externalisation à marche forcée des postes d’agents de la Région vers le privé, nous constatons avec délectation que, suite à l’abandon par le prestataire de la gestion de la restauration de ce lycée, la Région reprend la gestion de la restauration en direct.

Pour SUD, ce retour en gestion directe par la Région de la restauration de ce lycée nous annonce très clairement la pré configuration de ce qui pourrait arriver plus tard aux autres établissements abandonnés au privé.

Pour SUD, c’est un exemple concret de désaveu de la stratégie d’externalisation engagée par la Région

Nous ne pouvons voter que POUR et attendons les prochains dossiers du même type qui seront présentés en CST.

POUR

 

2° TELETRAVAIL - Pour avis

SUD se réjouit que ses propositions faites en groupe de travail soient retenues à savoir, les deux jours fixes par semaine et 12 jours flottants par an

La Région a proposé 20 jours flottants dans l’année pour les agents qui ne prendront pas les deux jours fixes.

Nous avions demandé que la condition imposée de trois mois sans télétravail, à un agent déjà en poste et en souhait de mobilité interne, soit supprimée.

La Région a refusé cette proposition et a préféré jouer sur les mots en rajoutant le mot « optionnel » dans la limite des trois mois dans son texte, ce qui laisse toujours l'opportunité aux responsables hiérarchiques de faire appliquer, aux agents en mobilité interne, cette obligation des trois mois .

Il a été aussi annoncé que les agents pourront télétravailler dans deux autres lieux autres que leur domicile sous réserve que ces lieux soient éligibles comme auparavant

Pour rappel, certains bâtiments de la région hors siège comme les lycée/antennes ne sont toujours pas éligibles.

 

Vote POUR